Trending

Boostez Votre Confiance En Soi

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Bonjour, c’est Roger Lannoy, coach international
et expert en transformation immédiate et durable. Alors, dans cette vidéo cadeau, je vais vous
donner 9 clés, 9 clés pour booster votre confiance en vous, et avoir cette confiance
exceptionnelle qui fait la différence. Ensuite, je vous donnerai également, vous
allez faire vous-même votre propre évaluation. Et finalement, je vous donnerai un exercice
qui va vous aider à un état d’incertitude en un état de certitude absolu en un claquement
de doigt.

Tu te dis peut être, ouais, mais, ce n’est
pas possible, c’est n’importe quoi, tu racontes n’importe quoi. Et bien, je te demande une chose, si tu joues
le jeu avec moi, et bien tu vas te rendre compte de la puissance de cet outil. Et tu pourras en plus l’expérimenter dès
aujourd’hui, dès maintenant, dès que la vidéo est terminée. Alors, à la fin de cette vidéo, tu vas savoir
une chose, tu vas savoir ce que veut dire ce mot que j’utilise souvent « Peak State
», Peak State qu’est ce que ca veut dire ? En français ca veut dire, savoir se sublimer.

Savoir te mettre dans un état où tout est
possible. C’est l’état, comme le dit mon ami Tony
Robbins, c’est l’état dans lequel tout devient possible. C’est seulement quand tu es en Peak State
que tu peux changer les choses. Alors, vous allez également changer vos rêves
en réalité. La clé, c’est de pouvoir passer, avoir
ces capacités, de vous donner l’outil pour ca, de pouvoir passer d’un état de peur,
ce que j’appelle l’enfer, l’enfer car tu es dans cet état d’émotion toxique,
où tu n’es pas bien, t’as peur, tu es triste, tu as de la rancune, de la rancœur,
tu as de l’envie, t’es jaloux, dans toutes ces émotions où tu vis une forme d’enfer,
et apprends justement à sortir de cet état de peur, cet état d’incertitude, cet état
où tu es dans l’enfer, de pouvoir passer dans la certitude absolue, pouvoir passer
ce que j’appelle, au paradis, parce que le paradis, c’est quand tu es dans cet état
où tu es bien.

Tout est possible, t’as la certitude en
toi, tu as la sérénité, tu as la paix, tu as la joie, tu as l’amour, t’as la
gratitude, tu es bien. Et c’est très simple de passer de l’un
à l’autre en un claquement de doigt. C’est ce que je vais te montrer. Mais avant de faire l’exercice, je vais
te donner les 9 points, 9 points clés que je t’invite à bien écouter, mais surtout
à évaluer, toi où tu en es sur ces 9 points, et pour chaque point, tu vas te coter de 1
à 10.

1 c’est quand tu auras les pâquerettes, et 10 c’est quand tu es au top. Alors, s’il te plait, ne sois pas trop dur
avec toi, et non plus, trop laxiste, sois un bon juge arbitre, et tu vas voir, ca va
bien se passer. Alors, on y va, premier point. Le premier point c’est, le premier point
que t’as besoin pour avoir confiance en toi, c’est d’être conscient, comment
tu utilises ton corps, comment tu bouges ? Parce que emotion is create by motion. L’émotion est créée par le mouvement. Si tu bouges de manière non chalante comme
ca, un peut tout le temps avec les yeux par terre, tristounet et bien, forcément, tu
vas engendrer en toi, des émotions de tristesse, de mal être, de peur, de manque de confiance
comme les gens le disent.

Manque de confiance en moi, mais parce que
leur corps respire déjà ce manque de confiance. Donc ce qu’il faut faire, c’est changer
les bruits sur ton corps, et marcher, respirer, tenir ta tête, tenir ton torse, des mouvements
qui bougent, où vienne l’énergie, où vienne la vie, et quand tu as cette physiologie
de certitude, et bien tu auras l’émotion de certitude. Donc, c’est important, c’est d’être
conscient de comment tu bouges, et si tu te rends compte, comment tu te laisses aller,
boom, tu te redresses, et tu vas te rendre compte qu’automatique, ca revient, l’incertitude
revient. Sur une échelle de 1 à 10, tu vas te coter,
combien est ce que tu estimes actuellement là où tu es. 1 c’est quand t’es au plus
bas, et 10 c’est quand tu es en peak state. Alors, deuxième point, donc tu sais d’abord
comment tu bouges. Deuxième point, ce qui est important c’est
l’oxygène. Tu pourrais vivre des jours, des semaines,
et peut être même des mois, y a ceux qui arrivent, sans manger.

Tu pourrais vivre quelques jours sans boire,
sans t’hydrater. Par contre, tu ne tiendras pas plus que quelques
minutes sans oxygène, à moins des experts arrivent à faire peut être 10 ou 15 minutes,
mais si tu n’es pas entraîné, tu ne pourras pas vivre sans oxygène. Donc, c’est important d’oxygéner ton
corps. La nourriture, de tes cellules, c’est l’oxygène,
tes cellules ont besoin d’oxygène.

Et pour que tu sois bien, il faut que tes
cellules soient en bonne santé, donc, donnes leur de l’oxygène. Comment ? Et bien, vas marcher dans les bois,
dans les parcs ou dans les arbres, c’est mieux que marcher sur l’autoroute par exemple,
ok ? Vas marcher au bord de la mer, fais du sport, bouges ton corps, et en même temps,
respire bien, ca va te nourrir tes cellules. Et je vais te donner maintenant un exercice
tout simple, qui marche super bien, et je te demande de t’engager, fais le pendant
10 jours, et tu vas voir les résultats spectaculaires. Alors, c’est très simple, minimum 1, 2
à 3, 3 c’est le mieux, bah 1 c’est le minimum, 2 c’est très bien, ok ? Tu le
fais matin, midi et soir par exemple, ou bien tu te reposes pendant 3 à 4 minutes, toute
ce que tu as à faire, c’est de faire des respirations au rythme 1, 4, 2, 4. Comment ? Et bien, tu te poses, ou bien tu
peux le faire couché ou debout c’est comme tu veux, tu inspires, pendant par exemple
5 secondes, et une fois que tu as inspiré pendant 5 secondes, donc, ce premier temps
qui va faire le deuxième, c’est-à-dire 4×5, secondes ca fait 20, pendant 20 secondes,
et bien tu vas rester avec l’air dans les poumons.

Tu attends t’inspirer pendant 5 secondes,
tu maintiens 20 secondes, ensuite, vu que c’est 2×5=10, 10 secondes tu vas expirer
doucement, si tu expires trop vite, tu auras du mal à tenir 10 secondes, expires doucement,
et au bout de tes 10 secondes que tu as expiré, il te reste un temps le 4, 4×5=20 secondes,
20 secondes où tu vas maintenir les poumons vides. Et puis tu recommences, tu fais ca 10 fois. Je peux te le dire, si tu fais ca pendant
10 jours, au minimum 2 fois par jour, tu auras des résultats spectaculaires. Alors, maintenant, sur une échelle de 1 à
10, est ce que tu es quelqu’un qui prend l’habitude de s’oxygéner ou pas ? Est-ce
que tu vas souvent te balader dans les bois, ou tu es plutôt sédentaire ? Alors, vas
y dis moi, et à ce moment là, tu te cotes de 1 à 10.

Alors, un troisième point hyper important
c’est, on a vu 1 c’est le mouvement, 2 c’est l’oxygène, 3, c’est votre biochimie. C’est, qu’est ce que vous mangez ? Parce
que votre corps c’est une immense usine. C’est la plus grande usine chimique au monde,
elle est meilleure que même n’importe quelque plus grosse usine, ou plus grande usine chimique
au monde.

Ton corps, il fait en permanence des réactions,
en permanence, de la chimie à l’intérieur de toi. Et cette chimie elle dépend de quoi ? Elle
va d’abord dépendre de qu’est ce que tu vas faire rentrer, qu’est ce que tu vas
manger, ou boire, ou ne pas boire, manger ou ne pas manger, dans ton corps, avec des
réactions qui vont donner de l’énergie, mais l’énergie c’est aussi synonyme de
certitude. Parce que les gens fatigués, et bien généralement,
ils n’ont pas de certitude. Ca va de paire, énergie, certitude, fatigue,
non pas de certitude, peur, ok ? Alors c’est important d’être conscient de ce qui rentre
dans ton corps, et te poser la question, est ce que cela va m’aider à avoir plus de
certitude, ou moins ? Par exemple, j’ai connu ca il y a pas mal d’années en arrière,
je travaillais il y a un moment au Grand-duché de Luxembourg, et la bas, souvent le business
se passe à table le midi, et ca commence avec bah un voire, deux apéritif, puis une
entrée, une deuxième entrée, un plat, du fromage, un dessert, le café, et pause café,
voilà la totale, c’est quand tu sors de là, est ce que tu as l’énergie ? Never,
ok ? Alors, ca ce n’est pas le meilleur moyen pour avoir la confiance en toi.

Alors, également, qu’est ce que je te conseille
rapidement, puisque c’est vraiment un domaine que j’adore, et je ne peux pas en parler
totalement, prochainement, mais juste 2 choses, déjà si maintenant, si tu retiens, de, moi
ca fait des années que j’ai bu déjà un verre de lait, ok ? Parce que le lait, c’est
une grosse vacherie pour l’homme, le lait c’est une grosse vacherie pour l’homme. Notre créateur à fait des vaches avec du
lait, pour nourrir le bébé de la vache, ce petit bébé de la vache, ce n’est pas
toi, c’est le veau.

Donc, le lait c’est fait pour les veaux,
à moins que tu sois un veau, je ne crois pas, mais si tu te considères comme un veau,
ben, bois du lait, ok ? Ou sinon, laisses le lait pour les petits veaux, ils en ont
bien besoin, ok ? Alors, le lait c’est une grosse vacherie, ca encrasse ton foie, ca
te fatigue, on en parlera une autre fois. Un autre truc aussi, c’est, évite de manger
de la viande.

Si tu veux manger de la viande, contentes
toi des animaux à deux pattes, tu vois, pas les quatre pattes, les 4 pattes c’est, il
y a trop de cholestérol, ca va te bouffer ton énergie également. Moi ca m’arrive de manger du poulet, du
blanc de poulet, du canard, de la dinde, des choses comme ca, ok ? Évidemment du poisson,
et également important, c’est d’également de manger des fruits et des légumes. Ca devient à la mode maintenant dans la presse
populaire, de dire dans les magazines, de dire ouais mais il faut manger 5 fruits 5
légumes pour vous éviter d’avoir le cancer ou des maladies, etc. Ok ? Bon, ca c’est peut être 5 ans, 10
ans qu’on en parle, il y a plus de 30 le docteur Chopra disait déjà la même chose,
qu’on lui prenait un peu pour un illuminé, tu vois, mais bon, 20 ans après ca se confirme,
quand même que manger des fruits et des légumes, c’est ce qu’il y a de mieux pour ta santé.

Mais quand tu as ton corps, qui est bien,
comme ca, quand t’as bien digéré, et que ton corps est bien, est bien fortuite à l’oxygène,
que tu bouges bien, je peux te dire déjà, t’as confiance en toi, et déjà à un autre
niveau. Moi j’ai remarqué une chose, c’est que
les gens que j’ai coaché, qui font du sport, et bien généralement, ils sont apte de créer
une confiance en eux, supérieure aux sédentaires. C’est bizarre, il y a peut être un lien
de cause à effet, parce que qu’est ce qu’ils font les sportifs ? Bah ils bougent, ils respirent,
bon, t’as intérêt à avoir un bon VO2 max par exemple, ok ? On doit avoir une très
bonne résistance pulmonaire, une capacité pulmonaire, et également, bah il faut faire
attention à l’alimentation, ok ? Mais déjà, ces 3 points ils le font peut être sans le
savoir, ca leur donne déjà une plus grande certitude qu’au commun des mortels qui ne
fait pas du sport. Donc, 3 points déjà importants.

4ème point également très important, c’est
ton langage. Ton langage, les mots que tu utilises, et
bien ca décrit d’une certaine manière qui tu es. Ca décrit si tu es quelqu’un qui est peureux
ou quelqu’un qui a confiance en toi. Je peux te dire que quand je fais des entretiens
pour les entreprises au niveau du recrutement, un des premiers points que je fais attention,
c’est les mots que la personne me dit. Je m’en fous de son passé, ok ? Mais moi
ce qui m’intéresse, c’est comment il écrit, quels sont les mots qu’il utilise,
et quels sont les mots quand il me parle, qu’il va utiliser. Et comment évidemment il est dit. Alors, quelqu’un qui vient souvent avec
des mots : mais j’espère, et bien, ca c’est un mot que je t’invite à virer de ton vocabulaire,
même tu prends ton dictionnaire, tu arraches ta page tu vois ? J’espère c’est espérer,
c’est la volonté des faibles.

Les gens qui espèrent, ils ne vont jamais
réussir. Ils ne vont jamais gagner. J’espère que je vais réussir, j’espère
que je vais réussir cette nouvelle affaire, j’espère que je vais gagner, j’espère
que je vais réussir mon permis de conduire. Là je peux te dire que la probabilité que
tu réussisses elle est de 1 à 10. Par contre, si je dis, je peux le faire et
je veux le faire, ca change tout. Alors, espérer c’est la volonté des faibles. Poses toi la question maintenant, qui joue
au loto ? Au tiercé ou à tous ces trucs qui remportent pleins d’argents et qui encaissent
l’Etat. Qui joue au loto ? Est-ce que c’est les
personnes qui ont des hauts revenus, des personnes qui ont des entreprises, des personnes qui
sont à l’aise financièrement, ou c’est plutôt dans les classes populaires, les personnes
qui sont à court d’argent, qui sont, même s’ils sont déjà à court, mais ils en
ont de l’argent quand même pour acheter un billet de loto, tu vois ? Ils n’ont peut
être pas assez pour manger, mais ils en ont assez d’argent que pour les dépenser au
tiercé ou loto.

Et évidement, et en plus les affaires de
l’Etat, ca fait plaisir à certains… tu vois ? Et est ce que ce n’est pas eux qui
vont jouer ? Pourquoi ? Parce qu’ils espèrent. Qu’est ce qui se passe quand il va poster,
mets toi un peu à leur place, peut être qu’il va le faire aussi hein, je ne sais
pas. Tu vois, quand tu rends ton bulletin de loto,
ou ton truc de tiercé, bah, tu espères que tu vas gagner. Et pendant quelques jours, tu es dans l’espérance,
tu espères que ca va, que c’est toi qui va être l’heureux élu qui va gagner, mais
il y en a 50 millions, 67 millions qui espèrent la même chose que toi, ok ? Et qu’est ce
qui se passe le samedi ? Là c’est la grosse désillusion, c’est la grosse désespérance.

Et bon, et puis t’as le weekend pour noyer
ton chagrin, et lundi, tu retournes à la caisse, tu repayes, tu redonnes 50% dans les
caisses de l’Etat, et toi tu espères pour cette nouvelle semaine. Et ca c’est un cycle de vie ben des gens
qui jouent à ce genre de connerie, tu vois ? Et parce qu’ils sont dans espérer. Espérer c’est un mot de « Loser », alors,
fous ca dehors. Un autre mot aussi à éliminer, j’en donne
deux, c’est essayer. Essayer, tous ceux qui disent qui vont essayer
de faire quelque chose, généralement ils ne font rien. Je vais essayer de faire, je vais essayer
de réussir.

Non ! Ca ne va pas marcher. Mais on va essayer, non ! Fais le, parce que,
essayer ca ne marche pas. Si moi je te dis, si je te demande un meeting
ensemble et que je te dis, par exemple, on se retrouve demain à 15 heures. Et je te dis, ben par contre, je vais essayer
d’être là. Parce que tu crois que je vais venir. Non ? Si j’utilise ce mot essayer, c’est
parce que je n’ai pas la certitude, c’est que je n’ai pas le big boss de te dire non
en face. Et j’utilise un subterfuge, essayer, je
vais essayer d’être là et, 2 minutes d’avance je t’appelle allo ! Comment vas-tu ? Ah
tu sais, j’ai un gros problème, il y a ma belle mère qui a débarqué, et là, ca
c’est, tu vois c’est un problème.

Ah, j’ai ma belle mère qui a débarqué,
ou il y a un chat ou un chien qui s’est tordu une patte, il faut l’amener au vétérinaire,
une grosse connerie, entre temps, mais j’ai essayé d’être là. Donc, ca veut dire que ca ne marche pas ? Qu’est
ce qu’on dit ? Je serais là ! Je serais là, et c’est hyper important les amis d’avoir
ce langage. Ce langage de certitude, parce que ton langage
qu’est ce qu’il fait ? Les mots que tu utilises, et bien, ils vont influencer les
gens avec qui tu parles, mais aussi, toi ! Ton inconscient. Parce qu’à force d’utiliser les mots
comme essayer, espérer, un petit peu, j’ai des problèmes et tout, qu’est ce qui va
se passer ? Et bien, toute ta vie va être dans l’incertitude, et forcément, incertitude
c’est le contraire de certitude.

Donc si tu veux la certitude, attention, please,
à tes mots que tu utilises. 5ème point important, les métaphores. C’est quoi les métaphores ? Et bien, c’est
par exemple, comment tu considères la vie. Il y a des gens qui ont une devise, Ah ! La
vie qu’est ce que c’est dure. La vie c’est très difficile, la vie c’est…
vraiment, tu sais maintenant, à l’heure actuelle, c’est très très très compliquée
la vie, ok ? La vie c’est vraiment pire que compliquée. On ne va jamais y arriver, ok ? Est-ce que
tu crois que ce genre de métaphore de la vie ca t’apporte la certitude ? Non ? Par
contre, tu peux changer ta manière de parler encore une fois. La manière de t’exprimer à travers tes
métaphores, et si maintenant tu disais, je ne sais pas moi, la vie est magique, la vie
est exceptionnelle, la vie c’est quelque chose à vivre, ou si tu dis, moi j’aime
bien cette métaphore, la vie est un jeu, mais après il faut savoir mettre la réalité
à la règle tu vois.

La vie est un jeu, je connais les règles,
et je sais comment gagner. Et pour connaître les règles, il faut se
former justement pour pouvoir gagner au jeu de la vie. Bon, sauf si chaque fois, à te coter, après
chaque point. Donc, pour les métaphores de 1 à 10, tu
es à combien ? Tu fais le même évidemment pour les autres points. Alors, 6ème point, ce qui est hyper important,
ce sont les questions. Les questions parce que quand tu es tout seul,
souvent tu es seul dans ton langage mental, tu es entrain de rouler en voiture, de faire
les choses, tu poses les questions.

Et maintenant, il y a deux types de question. Les questions commencent par pourquoi ? Et
celles qui commencent par comment ? Si tu es du type pourquoi ? C’est quelqu’un
qui est tout le temps dans le passé. Et souvent les gens qui se disent ces questions
pourquoi c’est, pourquoi je n’ai pas de chance ? Pourquoi ca ne marche pas ? Pourquoi
je n’y arrive pas ? Pourquoi je suis toujours trop pauvre financièrement ? Pourquoi après
un an ou deux ans, quand je suis en relation, je suis bien et après 2 ans, bon, il y a
tout qui foire, Pourquoi est ce qu’après tous les 3 mois ou 6 mois, je me fais virer
? Je ne sais pas moi, ou pourquoi je n’arrive pas à maigrir, pourquoi je n’arrive pas
à ceci ? Ok ? Mais toutes ces questions ne t’amènent pas à la solution.

Alors, la clé c’est quoi ? C’est poser
des questions qui commencent par comment. Comment puis-je faire pour avoir plus confiance
en moi ? Ou de dire pourquoi n’ai-je pas confiance en moi ? Par contre si tu dis comment
puis-je faire pour avoir plus confiance en moi ? Et bien là, tu vas avoir les réponses
qui vont commencer à venir. Comment puis-je faire pour doubler mes revenus
? Comment puis-je faire pour attirer à moi la bonne personne de ma vie ? Comment puis-je
faire pour trouver le job ou créer l’entreprise où je vais vraiment m’éclater ? Toutes
les questions commencent par comment puis-je, et bien tu es entrain d’induire la réponse. Parce qu’une bonne question induit la bonne
réponse, tout comme une question merdique induit une réponse merdique.

Donc, fais attention aux questions que tu
te poses. Échelle de 1 à 10, évaluation, combien
toi tu es actuellement sur ton échelle de 1 à 10 au niveau des questions. 1 c’est
au bas, 10 c’est au top. Maintenant, 7ème point important pour toi,
pour booster ta confiance en toi. C’est un des points les plus importants,
ce sont tes croyances. Est-ce que tu crois en toi ? Est-ce que les
gens qui ont confiance en eux et bien d’abord, ils croient en eux ? Ils croient en ce qu’ils
font, et ils croient en leur créateur, ils croient en l’univers. Et maintenant toi, est ce que tu crois, ou
est ce que tu es du type de personne à toujours être dans le doute ? Parce que le doute,
c’est le cancer de l’esprit, et le doute, c’est le contraire de croire. Et quand tu crois, tout est possible, et la
clé c’est de croire. Et l’une des clés maintenant que je te
suggère de faire, c’est de faire l’inventaire un peu des croyances que tu as par rapport
à toi-même, parce que ce qui m’a fait changé ma vie, c’est en 1994, la première
que j’ai entendu cette phrase de Tony Robbins, et là ca a vraiment été une clé pour moi,
un déclic, parce qu’une croyance a le pouvoir de te construire et le pouvoir de te détruire.

Et c’est important de savoir faire le ménage. Faire le ménage dans les croyances qui de
boostent, et les croyances qui te tirent vers le bas. Et dans une prochaine vidéo, je te montrerai
comment faire ce ménage, et comment éliminer justement les croyances qui te détruisent. Donc, sur une échelle de 1 à 10, est ce
que tu es plutôt du style à douter de toi, ou de douter de la vie, ou douter de tout
? Voilà, tu auras des pâquerettes. Et si maintenant au top, est ce que tu crois
vraiment en ce que tu fais ? Est ce que tu crois en toi ? Est ce que tu crois en ton
créateur ? Est ce que tu crois en l’univers ? Et bien là, tu montes à 8, 9, ou 10.

On passe maintenant au 8ème point hyper important,
c’est ton identité ! Qui es-tu ? Et qui es-tu c’est souvent, ici, hyper important,
j’ai fais des concepts là-dessus, on aura l’occasion d’en parler plus tard également. Et bien, l’identité c’est très important,
parce que, qui tu es c’est souvent tu as été forgé, généralement, les personnes
qui ont peur, les personnes qui sont dans le doute, les personnes qui n’ont pas confiance
en elles, c’est parce qu’elles ont adaptées des identités qu’on leur a collé sur la
tête, que ce soit par les parents, que ce soit par l’entourage, que ce soit à l’école,
que ce soit dans l’environnement et tout.

Et bien toutes ces identités qui ont été
fait du style, ouais, ben toi t’es un bon à rien, tu ne vas pas y arriver, tu es peut-être
pas comme le prof de math, ou peut-être pas terrible en math, et qu’est ce que tu fais
quand tu sais que t’es pas terrible en math, et bien, je suis nul en math, à force de
le répéter, tu vas le devenir. Donc, ce qui est hyper important ici c’est
de faire le switch entre ces identités qui ne t’amènent nulle part, c’est comme
les croyances, le même principe, ca te porte ou ca te casse, par des identités qui ont
de la force. Je suis quelqu’un qui a confiance en lui,
je suis quelqu’un qui a confiance en soi, je suis quelqu’un qui fait la différence
dans la vie des autres, je suis un motivateur exceptionnel, je suis quelqu’un qui apporte
la certitude aux autres.

En faisant, tu en auras aussi pour toi, ok
? Alors, qui es-tu ? Est-ce que tu es plutôt du style, je suis nul, ou je suis quelqu’un
qui doute, ou je suis quelqu’un qui a la certitude en soi ? Ben le fait de l’écrire
et de commencer à te le mettre dans la tête, et te le répéter régulièrement, et bien
boom ! Tu vas trouver cette certitude. Alors, de nouveau, sur une échelle de 1 à
10, ou en es-tu ? Si tu es au plus bas 1, au plus haut 10. Dernier point hyper important, c’est le
9ème point, c’est le focus.

Ce sur quoi tu focalises. La plupart des gens, les gens qui sont dans
le doute, qui sont dans le manque de confiance en soi, c’est parce qu’ils focalisent
sur le fait qu’ils n’ont pas confiance en eux. Ils focalisent sur ce qu’ils ne veulent
pas, ils focalisent sur ce qu’ils redoutent, ils ont peur peut être de perdre quelqu’un
de leur famille, ils ont peut être peur de perdre leur mari, ou leur épouse, ils ont
peut être peur de perdre leur travail, ils ont peut être peur de perdre une affaire,
peut être peur de perdre de l’argent, ou peur de manquer d’argent, et comme ils focalisent
là-dessus, qu’est ce qui arrive ? Et bien c’est ce qui va leur tomber sur la tête.

Par contre, apprends, ca c’est hyper important,
focalises sur ce que tu veux, et ce que tu veux, bah c’est plus de confiance en toi,
c’est plus de certitude, c’est plus d’abondance, c’est plus de santé certainement, mais
c’est plus de jus dans tes relations. Et bien, focalises vraiment sur ce que tu
veux, et pour ca, il faut prendre la peine de te poser et définir clairement ce que
tu veux. Et une fois que tu es conscient de ce que
tu veux, tu mets ton focus dessus, c’est comme un rayon laser, et là, forcément,
tu vas arriver à l’atteindre. Alors, de nouveau, sur une échelle de 1 à
10, où est ton focus ? Ce serait que tu ne veux pas, ou c’est ce que tu veux. Ok ? Alors, maintenant qu’on a vu les 9 points
ensemble, je les reprends très rapidement et tu vas remettre tes points dessus. 1- Premier point c’est, comment tu bouges
? Est-ce que tu bouges ? Emotion is create by motion. 2- Oxygène, est ce que tu es quelqu’un
qui prends la peine de t’oxygéner ? 3- Biochimie, comment tu mangues ? Comment
tu mangues, comment tu bois ? 4- Le langage, quels sont les mots que tu
utilises ? 5- Quels sont les métaphores que tu utilises
par rapport à la vie ? 6- Quelles questions tu te poses ?
7- Quelles sont tes croyances par rapport à toi-même ?
8- Ton identité 9- Ceux sur quoi tu focalises.

Alors, t’additionnes tous tes points, tu
fais l’addition, et tu divises par 9, et là tu atteints la moyenne. Si ta moyenne est inférieure à 8, et bien
cher ami, t’as vraiment intérêt à te bouger, vraiment intérêt à regarder encore
et encore cette vidéo, et surtout, à faire l’exercice qu’on va faire dans quelques
instants, qui lui va t’aider à te booster même si t’as deux ou trois, bien, je te
promets que dans 5 minutes, et bien là tu vas passer à 10. Ok, let’s go, pour l’ancrage. Alors, maintenant ce que vous allez faire
d’abord, c’est que vous allez vous lever, debout ! Je vous imagine dans votre fauteuil
là planqué là, bon maintenant là tu te lèves, tu te mets debout, ok ? Et tu vas
suivre cet exercice.

Qu’est ce que je vais faire ? Ben, je vais
te donner 3 points d’ancrage. D’abord je vais te demander rapidement,
je te fais un cadrage d’exercice. D’abord je vais te demander de te rappeler
un moment de ta vie, où tu as réussi un truc que tu ne croyais pas faire, mais que
tu l’as fait. Ca peut être un examen, ca peut être une
embauche, ca peut être un crédit à la banque, je ne sais pas moi, ou en sport, peu importe,
ou en business, une affaire que tu as fait, ok ? Et là tu te sentais bien, t’étais
vraiment dans un jour de grâce.

Je veux que tu retrouves ce jour de grâce
où tu t’es sublimé. Et là, qu’est ce que je vais faire ? Et
bien, je vais avec toi, je vais t’aider à te remémorer et on va aller chercher au
fond de ta mémoire pour le faire revenir, ok ? Et une fois qu’on l’a fait revenir,
on va l’ancrer, et là tu vas juste prendre un geste, par exemple tu vas prendre ton poing
droit, et tu le tapes dans ta main gauche, ou ca vraiment, tu serres ton poing pour caler
le mouvement, moi j’aime bien ca aussi tu vois ? Tu prends un mouvement, ton mouvement
d’ancrage de certitude, ok ? T’as déjà réfléchis, soi tu peux faire ca…Bon yes,
ou bien tu fais comme tu veux, un mouvement, quelque chose de puissant, ok ? Donc là,
je vais te mettre à 100% de certitude, ensuite, je vais te projeter dans la semaine qui vient,
et là, je vais te faire utiliser, tu vas utiliser pardon, la porte de ton imagination.

Tu vas imaginer dans la semaine, entrain de
faire des choses qui maintenant te font peur, que tu n’arrives pas à faire, et là, tu
es resté boom, tu te sens bien, t’as vu cette vidéo, tu vas travailler, t’as bien
bossé, et là, tu as cette certitude absolue en toi. Et là, je vais te faire monter à 400% de
certitude, et on va associer là, ton geste avec yes ! ok ? Si tu veux dire oui, tu dis
oui, bah bon, moi j’aime bien yes, ca a plus de power, tu vois ? Donc, tu vas associer
le 2ème ancrage, donc le 1er c’est d’abord le geste, le 2ème c’est le geste avec yes,
et après, je vais te projeter dans 6 mois, dans 1 an, et là, je vais te faire voir la
vie que tu veux, ok ? Et une fois que tu là vois bien à 1000%, et je vais te faire monter
cette certitude en toi. Et une fois que tu l’as bien, là de nouveau,
tu vas l’ancrer avec yes, et si tu as de la musique à coté de toi, tu te mets la
musique qui te motive, moi j’utilise régulièrement pour ca, j’utilise soit Haddaway – Life,
ou Sing be the best ou, je ne sais pas ou une musique qui te plait bien, ou Rocky 3
– Survivor.

Peu importe, tu te prends une musique qui
te booste, ok ? Et là, tu vas sentir en toi, l’énergie qui va monter, et avec ca, plus
jamais tu ne pourras avoir peur. T’auras la certitude en toi pour toujours. Alors, vous êtes prêt les amis ? Stand up,
debout si vous êtes toujours assis là, debout ! Vous vous mettez dans une position comme
je suis là, avec beaucoup de certitude, si vous avez une cravate, sinon ca va vous déranger.

Je ne crois pas que vous en avez donc si jamais,
ok ? Et maintenant, vous fermez les yeux, et vous inspirez un bon coup, inspires…
expires, encore une fois, inspires… et tu expires. Yes, super, alors, maintenant, je t’invite
les yeux fermés, rappelles-toi un moment de ta vie, où t’as réussi un truc, quelque
chose qui paraissait énorme à l’époque. Ca paraissait tellement énorme que tu avais
du mal à y croire, mais tu l’as fait, ca peut être réussir un examen, à avoir ce
crédit à la banque pour ta maison ou pour la belle voiture que tu voulais, c’était
limite, je l’ai ou je ne l’ai pas… Tu as eu l’énergie pour convaincre le banquier
en face de toi qui te donne ce crédit pour ta maison ou pour ta voiture. C’était peut être un permis de conduire,
ca peut être aussi une vente spéciale que t’as réalisé, un business spécial que
t’as fait, ca peut être aussi un rendez-vous amoureux spécialement, ca s’est super bien
passé, donc ca créé en toi beaucoup de bonheur, beaucoup de certitudes.

Prends un exemple qui te vient à la tête
pour ca, et laisses venir, laisses faire ton inconscient, laisses venir, ok ? Et maintenant
une fois que tu as l’exemple, rappelles toi un peu c’était comment cette journée,
ce matin, tu t’es préparé peut être, comment tu t’es rasé, tu t’es maquillée
peut être, comment tu t’es préparé, qu’est ce que tu as porté comme vêtement sur toi
? Qu’est ce que t’avais complètement ? Est-ce que tu t’en souviens ? Peut être
leurs couleurs, leurs textiles sur ta peau, comment c’était ? Peut être aussi dans
l’endroit où tu étais, ca se passait comment ? Et le matin quand t’es parti à ce rendez-vous
à… qu’est ce que tu disais à toi-même ? Ouais je vais y arriver là, ouais, ca c’est
bon, je le sens bien, ah là, ca c’est tout bon ! Qu’est ce que tu te disais à toi-même
? Il y a peut être aussi autour de toi, des personnes, qui t’ont peut être encouragé,
qui t’ont donné un petit coup sur l’épaule, ouais, tu vas y arriver, je le sens bien,
c’est bon, c’est ton jour aujourd’hui, ok.

Ca s’est passé comment ? Et je vois un
peu toute cette ambiance, tout ce schéma, et là, t’étais au top là, tu étais en
pick state, tu étais sublimé, tu étais dans ton état de grâce, wouaouhh, génial
! Tu vois que tu peux le faire ? Génial ! Et comment tu respirais à l’époque ? Plein
poumons ? Comment étaient tes épaules ? Sortis certainement, ok ? Et maintenant, je vais
dire 3, quand tu le ressens très fort, et bien, tu vas prendre ton poing droit par exemple,
et ton ancrage, et tu vas l’ancrer très fort, attention ! 1,2,3… yes !!! Encore
une fois, 1,2,3… yes !!! Encore une fois 1,2,3… yes !!! Une dernière fois, 1,2,3…
yes !!! Super ! Maintenant, gardes les yeux fermés, et on
va continuer.

Ca c’était 100% de certitude, maintenant,
on va monter à 400% de certitude, c’est là où tu vas commencer à faire une différence
dans ta vie. Comment tu vas faire ? Et bien, je t’invite
maintenant à visualiser, vois-toi dans une semaine, dans quelques jours entrain de faire
des choses qu’aujourd’hui te font peur, c’est ce coup de fil, c’est ce rendez-vous,
c’est faire cette démarche que t’as envie de faire depuis longtemps et que tu n’as
pas fait.

Et là maintenant, tu prends ton courage en
deux mains, tu te mets en pick state, et yes, tu le fais. Comment tu vas être habillé là, comment
tu vas te sentir, comment tu vas respirer ? Excellent, fais monter la certitude à 200,
à 300, à 400 % de certitude. T’as cette certitude absolue en toi, et
quand je vais dire 3, tu vas l’associer avec yes, et ton geste. Attention, fais monter à, tu es sûr de toi,
tu es sûr que ca se passe exactement comment tu veux, 1,2,3… yes !!! 1,2,3… yes !!! Encore
une fois, 1,2,3… yes !!! Excellent, restes comme ca. Et maintenant, on va monter à 1000%, 1000%,
c’est là où la vie est magique, c’est là où tu es au paradis. Vois-toi dans 6 mois, 12 mois, 18 mois, vois
toi entrain de vivre la vie que tu veux, avec certitude, tout a changé, parce que tu es
passé du doute, du manque de confiance en toi, en la certitude absolue.

Certitude absolue en toi-même, en ce que
tu fais, en ton créateur, et toute cette certitude absolue, et maintenant, tu en récoltes
le fruit. Vois-toi entrain de vivre cette vie, qu’est
ce que tu fais ? Comment tu te sens là ? Rêves ainsi, mets des images là-dessus, mets du
son, qu’est ce que tu entends ? Il y a peut être des bruits spéciaux, une musique spéciale
que t’as envie d’entendre. Il y a peut être ton conjoint, tes enfants
à côté de toi, qui sont entrain de te féliciter de tes résultats, de faire, de féliciter
de tous ces changements, que tu as apporté dans ta vie, non seulement dans la tienne,
mais dans la leur.

Comment tu te sens là ? Comment tu te sens
? Tu te poses, et que tu prends le temps avec ton créateur d’avoir de la gratitude, comment
tu te sens quand tu dis merci pour tous ces cadeaux de la vie t’a apporté simplement
parce que tu as décidé de mettre la certitude dans ta vie. C’est très simple. Allez, fais monter moi, mets toi maintenant
à 800, à 900, à 1000 % et quand je vais dire 3, tu vas enclencher ta musique, c’est
ta musique d’ancrage, et c’est cette musique qui va te faire passer du doute à la certitude
absolue. Et tu vas ajouter ton geste, et yes.

Attention, vous êtes prêts les amis ? Faites
monter la sauce, jouez le jeu avec moi, et votre vie ne sera plus jamais la même. Attention ! 1,2,3… yes !!! 1,2,3… yes
!!! Encore une fois, 1,2,3… yes !!! Génial ! Vous pouvez ouvrir les yeux, vous rasseoir
si vous voulez, comment vous vous sentez là ? Est-ce que vous vous sentez plus vivant,
plein de réussite ? Je crois que la réponse c’est oui ! Ok ? Alors, le conseil que je
vous donne, c’est de revoir cette vidéo, mais surtout de refaire l’exercice, revoir
la vidéo pour vous évaluer dans une semaine, en 4 jours, dans un mois, évidemment, je
serais très heureux d’avoir vos résultats, vos commentaires, et surtout, de pouvoir partager
vos réussites avec vous, alors, faites-le, et je vous promets, votre vie ne sera plus
jamais la même, à très bientôt, c’était Roger Lannoy..

As found on YouTube