Uncategorized

Comment dessiner des billes transparentes Réalistes [Tutoriel]

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Salut tout le monde, j’espère que vous avez la forme ! On se retrouve enfin pour un nouveau tutoriel. Aujourd’hui, on va dessiner des sphères transparentes réalistes, qu’on personnalisera en fin de vidéo ! Ce sera rapide, avec une méthode simple, contrairement à celle que je vous avais proposé il y a plus de deux ans, ça date.. Ici j’utilise : une feuille de papier grise lisse de Clairefontaine (trouvable dans les papeteries). J’ai pris un gris foncé, vous allez voir pourquoi… 1ère étape : je trace un rond, on peut le faire à main levée, ou à l’aide d’un support rond. Il n’y a pas de honte à utiliser des outils pour faire des formes basiques, c’est un gain de temps, on se simplifie la vie, voilà ! 2ème étape : on choisit par où arrive la lumière.

Pour ma part, elle viendra d’ici, merci la petite flèche… On prend un crayon blanc, la lumière vient bien d’ici. Allez, je plante le reflet de la source de cette lumière, une ampoule par exemple, cette lumière va passer au travers de la boule, et va toucher le sol dans un effet loupe. Alors j’éclaircis le côté opposé à la source de la lumière, et bien-sûr, cette lumière est projetée sur le sol.

C’est d’ailleurs la luminosité du sol qui va éclaircir cette partie de la boule, en bas à gauche. Dans tout dessin de création, on pourra être confronté à des surfaces rondes. Comme cette sphère. On verra les surfaces métalliques, plastiques, ou rocheuses. Dans tous les cas la lumière va toucher la matière et s’y refléter avec plus ou moins d’intensité, tout dépend la texture et la forme. J’ai un crayon tout blanc de chez “Stabilo”, je peux aussi m’en servir. On a dit que la source de la lumière est une ampoule.

On peut changer, il n’y a pas de soucis, Maintenant ce sera une fenêtre. Donc, je modifie sa forme. La fenêtre va se refléter déformée sur la sphère. Elle aurait été reflétée correctement sur une vitre plate par exemple, mais là comme ça fait une sorte de miroir en boule, ça tord complètement les côtés de la fenêtre. Ici on a donc la perspective, PLUS la déformation. Plus petit je me demandais à quoi pouvaient servir les crayons blancs qu’on trouve parfois dans… … vous savez, les paquets de crayons scolaires. Au final j’ai mis du temps, mais j’ai réussi par trouver à quoi ça pouvait servir. Troisième… étape ! Ça va aller vite. Je prends le même crayon HB qui m’a servi pour faire le contour, et je colorie légèrement le tour de la boule, côté intérieur.

Quatrième étape : l’étalage. Tout étaler. Le beurre, la confiture, mais SURTOUT, le pastel ! Parce que le pastel sec, ça s’étale bien. Et là j’utilise une estompe en papier pour donner une texture de fondu. Euh… lisse, quoi ! C’est simplement la combinaison d’un papier lisse avec un crayon sec. Notre boule joue l’effet d’une loupe. Elle est ronde, alors notre reflet sera arrondi, et pas rectangulaire comme la fenêtre. Il va passer au travers, et sortir arrondi. Il va prendre la forme de la boule. On étale bien, on ajoute un peu de crayon si nécessaire, et on essaie de rendre le dessin propre.

Maintenant, l’étape consiste à créer l’ombre de la boule, sphérique. La lumière passe au travers, mais les bords font obstacle, à cette lumière. Ça ricoche. Il faut aussi que ça se répercute en tant qu’ombre. Quelques coups de crayon et on étale. On peut ajouter des traits arrondis dans la sphère ou amplifier l’ombre avec un crayon plus puissant. Je mets le coup de grâce avec une petite pointe de peinture blanche sur les reflets les plus intenses.

Euh, la sphère est prête ! Bon, on peut s’amuser à créer d’autres sphères plus ou moins grosses. Le procédé reste le même. Il faut juste penser à réduire le reflet, en fonction de l’échelle de la sphère. Mais si on avait fait un cylindre de verre, le reflet à l’intérieur aurait été différent. Surement bien plus fin, mais aussi bien plus grand verticalement. Maintenant, je vais de mon côté m’amuser à créer de petites figurines à l’intérieur, et en profiter pour vous parler d’une ou deux choses. Vite fait, comme ça ! Bon alors… j’ai été à VidéoCity pour la première fois il y a deux semaines. En mode touriste. Et franchement ça m’a fait trop plaisir d’en croiser certains… parmi vous, Et d’avoir pu vous parler. C’était vraiment cool et vous avez été géniaux ! En plus il y en a quelques-uns qui ont apporté leur(s) dessin(s), Donc ça a été sympa de pouvoir partager ça ensemble. D’ailleurs, j’en parle tout de suite, mais j’en reparlerai dans la prochaine vidéo, Le 13 mai, je fais une petite séance dédicaces à “Cultura” de Carcassonne.

Je vous le redirai avec toutes les infos, mais voilà c’est ce fameux livre que j’ai sorti il y a trois semaines, D’ailleurs, petite parenthèse, l’un des tutos ressemble à la technique qu’on vient d’utiliser. Bon, pour cette vidéo-là, je vous ai proposé un tuto basique. D’ici peu on fera plus de la personnalisation, du manga, des personnages, des animaux, et juste un point pour vous, n’hésitez pas à personnaliser votre dessin, même quand vous tentez de la reproduction Et d’essayer de comprendre en fait… Quand vous reproduisez n’importe quoi, essayez de voir pourquoi vous faites ça, et pas ça ! Comment ça se fait que c’est sombre ici, pourquoi au niveau de l’épaule on a cette forme, etc… C’est bien de prendre son temps pour comprendre un petit peu la forme et la façon dont se construit un dessin. Créez, dessinez, amusez-vous ! Je vous remercie on se dit à très vite, et surtout : que vos crayons restent libres, comme l’ART !.

As found on YouTube