Weight Loss

Comment maigrir des bras en 2 mois ? – FITNEXT BY ERWANN

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Hey Hey, Bonjour les cocos, Vous voulez maigrir des bras ? Vous ne voulez plus l’effet chauve-souris ? Je vais tout vous expliquer. Alors, je rentre de vacances, J’ai été confronté a tellement de conneries, dans les magazines féminins, sur le net, où on vous dit : Vous prenez une cannette, vous faîtes ça, avec une bouteille, En réalité, il n’y a pas grand secret on ne peut pas perdre du GRAS localement Ça n’existe pas ! Il faut arrêter de raconter des conneries ! Quand on perd du gras, c’est de partout ! A cela, je vais quand même ajouter un petit bémol Et je pense que, je vais retenir toute votre attention, Mesdames, Souvent, les femmes losrqu’elles veulent maigrir, par exemple, quand elles veulent maigrir de leur culotte de cheval ou qu’elles veulent perdre de leur cellulite elles vont se mettre à courir, elles vont faire pleins de sport elles vont se priver de manger Et qu’est-ce qui se passe ? Elles perdent de partout SAUF de la culotte de cheval C’est-à-dire qu’il y a des graisses, qui sont beaucoup plus disponible pour les femmes en l’occurrence, les SEINS Donc là, ça ne concerne pas les seins, ça concerne le derrière des bras Ce foutu effet chauve-souris Cela se manifeste très tôt ce gras, dès 25 ans, parce que 25 ans, c’est votre âge d’or hormonal.

On commence à prendre du gras autour des bras, à cause de quoi ? Parce qu’on a une alimentation occidentale, une alimentation anarchique, à 80% industriels et comme la plupart des jeunes aujourd’hui, se sédentarisent dès qu’on leur parle de sport, ils ne veulent pas faire d’effort, forcement le gras s’installe. C’est vraiment pas beau à partir de 40-50 ans, quand arrive à la ménopause, et les premières chutes hormonal. Donc, je vais vous expliqué, comment mettre une stratégie en place, pour pouvoir perdre du gras partout muscler vos bras, affiner vos bras, dessiner vos bras, et perdre ce putain d’effet chauve-souris Première chose, le fonds nutritionnel, on va arrêter de manger de la merde On va arrêter de manger des produits industriels, on va manger beaucoup plus de légumes, beaucoup plus de fruits, on va essayer de réduire sa consommation de viande, si toutefois vous en mangez encore, perso j’en mange plus, j’ai fait le choix parce que plus de 90% de la viande aujourd’hui, 100% du cochon, 98% des poules, c’est industriel, ce sont des pesticides, ce sont des OGM, ce sont des antibiotiques, je vous laisse réfléchir là dessus.

Si vous faites le choix de manger de la viande, essayer de manger une viande d’origine contrôlée où vous avez une filière que vous connaissez, vous connaissez l’éleveur et vous savez qu’il essaie de faire bien son travail. Ça c’est le 1er point. Ensuite, il va falloir essayer de manger beaucoup beaucoup moins de sucres simples. Tout ce qui est gâteaux, chocolats, confiseries, viennoiseries, Tout cela, on évite ! Si on vous fait croire que vous allez maigrir, sans effort, sans vous priver un peu, c’est des CON-NE-RIES ! Ça n’existe pas ! On peut avoir des résultats, mais les résultats, c’est pas facile à avoir. Sinon tout le monde serait bien gaulés, tout le monde aurait un corps de rêve si c’était facile.

Si il y avait une petite pilule qui nous faisait maigrir, que tout le monde maigrissait , tout le monde l’aurait prise cette pilule. La réalité, c’est qu’il faut faire des efforts, et là je vais vous surprendre, un des premiers exercices pour maigrir, ça va être le squat Evidemment, dans un premier temps, je ne vais pas vous demander un squat chargé avec du poids, on va commencer par faire des squats de base, parce que de la même manière que vous avez appris à écrire, que vous avez appris à marcher, il y a tout un travail repris aux sceptiques, d’acquisition nerveuse, un petit message nerveux qui part du cerveau, qui est dans la jungle, qui passe au coup coup pour arriver jusqu’à l’endroit pour être capable de bien exécuter le mouvement, Ça va prendre 3 semaines, 1 mois.

Au bout de 3 semaines, 1 mois, on va COM-MEN-CER A BOM-BAR-DER, on va chercher la saturation. Pourquoi ? Qu’est-ce-que c’est qu’un effort qui va vous permettre de déstocker du gras ? C’est un effort A-DRE-NER-GIQUE C’est-à-dire que c’est un effort qui va tellement vous secouer, qui va vous faire trembler, lorsque que vous tremblez, il se passe quelque chose de magique, Vous m’avez peut-être entendu le dire, l’adrénaline, c’est votre copine. Sur chacune des cellules graisseuses, que vous avez dans le corps, sur la surface il y a un petit verrou, la clé de ce verrou, ce sont les catécholamines, adrénalines, noradrénalines, Dès que vous tremblez, vous êtes en train de déverrouiller des cellules graisseuses.

Mais mieux, votre corps qui est contrariait, vous le fait souffrir et il est comme vous et moi votre corps. C’est un gros feignant. Si vous l’emmerdez, il va faire en sorte que ça devienne plus facile donc, il va déclencher un processus de perte de poids, il va essayer de se débarrasser de ce qu’ils encombrent, pour mieux exécuter le mouvement mais comme ça ne va pas vite, il est intelligent, c’est un feignant, il va vous envoyer un dopage naturel hormonal, il va vous faire sécréter, de la testostérone et de l’hormone de croissance.

A ce titre, j’attire votre attention Mesdames, sur un fait qui est très très important, en ce qui vous concerne, vous êtes les garantes de la préservation de l’espèce, c’est-à-dire que votre chimie depuis la nuit des temps, depuis la préhistoire est conçu pour vous permettre de traverser une longue période de famine s’en remettre l’existence éventuelle d’un fœtus que vous auriez dans le ventre. Donc, vous sécréter des estradiol qui favorise la prise de gras et qui empêche l’anabolisme, la prise de masse musculaire De surcroît, vous sécréter dix fois moins de testostérones que les hommes. Donc, avant de prendre du muscle, en faisant de la musculation, je peux vous dire, ça va prendre un long moment. Me dire, je ne vais pas m’entraîner en muscu parce que j’ai peur de devenir comme Schwarzenegger c’est à peu près me dire je ne vais pas conduire ma bagnole parce que je n’ai pas envie de devenir un pilote de Formule 1. C’est absurde ! C’est ridicule ! Pour avoir des résultats, il faut se faire mal à la gueule.

On va commencer par les squats, et ensuite très vite au bout d’un mois, on va rentrer avec des squats chargés, des soulevés de terre jambes tendues et on va commencer la pliométrie, la pliométrie, c’est quoi ? Ce sont des exercices que vous allez voir tout à l’heure, ce sont des sauts, des squat jumps, des burpees. On va avoir des exercices, des squats, des fentes, des exercices qui sont polyarticulaires, qui mobilisent un maximum de groupes musculaires, qui vont choquer l’organisme, qui vont l’obliger à déclencher des processus d’adaptation, de perte de poids et de prise de masse musculaire, ça n’est pas facile, ça vaux la peine.

En 6 semaines, vous pouvez commencer à avoir un résultat, en gardant à l’esprit que votre patrimoine génétique participe pour 10% l’alimentation participe à peu près pour 50 – 60% et le sport pour 30 – 40%. Vous savez ce qu’il vous reste à faire, je vous donne les conseils, vous regardez les exercices qu’on vous montre, on en reparle après. Vous venez de voir les exercices de bases, qui vont vous permettre de déclencher des processus de perte de poids, d’amaigrissement. Donc, on va perdre du gras de partout, maintenant le problème du bras, il n’est pas réglé, ce n’est pas parce-que que vous perdez du bras que vous allez avoir un muscle tonique, que vous allez avoir un muscle dessiné, que vous allez avoir un joli triceps, et un joli biceps.

Il y a des exercices comme les pompes. Et je vous entends Mesdames, me dire mais je ne suis pas capable de faire des pompes Non, on est pas capable de faire des pompes du jour au lendemain, comme un bébé n’est pas capable de courir du jour au lendemain, il commence par apprendre à marcher, puis, petit-à-petit, après le travail pro rétrospectif, il va commencer à aller de plus en plus vite, puis très vite, il va se mettre à courir. Vous savez ce qui va être à l’origine de cela, la régularité et l’envie. L’enfant a envie de marcher, de courir. Vous si vous faites des efforts, que vous en avez envie, vous mettez le régularité, vous aurez du RE-SUL-TAT. Donc, ces exercices, ça va être des pompes, des pompes triceps, des deeps. Vous aurez aussi des exercices comme le développé couché si vous êtes en salle de sport. Et très vite, vous allez avoir un super beau triceps harmonieux, de joli deltoïde c’est-à-dire que vous allez harmoniser votre dessin musculaire, lorsque vous solliciterez de manière globale.

Un muscle, c’est comme une fusée à plusieurs étages. Notre schéma ostéo-tendineux et musculaire est construit selon un schéma systémique tout les muscles travaillent ensemble pour effectuer un mouvement élaboré et ils doivent être sollicités de la même façon. Je vous donne un exemple, si vous êtes sur un bateau, vous avez un mât au milieu, vous tirez plus avec une voile d’un côté et une corde d’un côté forcément le bateau va chavirer, il faut qu’il y est une répartition qui n’est pas une asymétrie des contraintes, il faut que les contraintes soient faite de la même façon des 2 côtés. Je m’explique, biceps et triceps, agonistes et antagonistes ils travaillent ensemble, quand le biceps se contracte, le triceps s’allonge.

Quand le triceps se contacte, le biceps s’allonge. Vous avez une illustration parfaite du schéma systémique des muscles. Systématiquement, si vous ne faites que un muscle que vous travaillez très spécifiquement, en analytique, vous n’aurez pas le même dessin harmonieux musculaire que vous aurez lorsque vous faites des mouvements polyarticulaires Alors, je sais que les pompes ce n’est pas facile, hors c’est l’exercice roi, mais commencer par des pompes surélevés, très vite vous passez sur les genoux, et si vous mettez de la rigueur, de la discipline et surtout de l’engagement. Souvenez-vous, l’adrénaline c’est ta copine vous allez avoir des résultats énorme. Je vous ai préparé une série de quelques petits exercices spécifiques, qui vous permettrons d’avoir des résultats remarquables en 6, 7, 8 semaines, si vous êtes discipliné, engagé et vous mettez de l’IN-TEN-SI-TE Allons voir les exercices ! Bon, vous avez compris, d’un côté des exercices polyarticulaires, qui vont déclencher les phénomènes de perte de poids et vous booster hormonalement pour favoriser la prise de tissus musculaires au dépend du gras.

Et de l’autre côté, des exercices spécifiques, qui vont tonifier les zones où c’est un peu atrophiée, où c’est un peu flagada quand on commence à avoir de la guerre gamelle. Maintenant, vous savez ce qu’il faut faire je compte sur vous ! Vous pouvez me poser des questions ici, d’ailleurs, j’aimerai savoir elle vous plaît cette vidéo ? Vous avez compris ce que je vous ai expliqué ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas ici même sur YouTube sur Insta ou même sur Fitnext.com on répondra à vos questions.

Et je suis là pour vous accompagner avec toute mes équipes.

As found on YouTube