Uncategorized

Comment se débarrasser de la GRAISSE VISCÉRALE

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Dans votre corps, vous avez 2 types de graisses. La graisse sous-cutanée, donc qu’il y a sous la peau. Et la graisse viscérale, celle qu’il y a entre vos organes dans le ventre. C’est une graisse donc qui est très proche des organes comme le foie, les reins, les viscères. Et cette graisse il faut en avoir un peu bien sûr, mais le problème c’est quand on commence à en avoir beaucoup. Quand on commence à avoir un gros ventre, quand on commence à avoir cette graisse qui prend de plus en plus de place. Et là ce qu’il se passe, c’est qu’on va avoir d’une part des problèmes esthétiques, parce qu’on va pas se mentir c’est pas forcément hyper esthétique d’avoir un ventre proéminent.

Et surtout, ce qu’on va avoir c’est des problèmes de santé latents puisqu’en fait toute cette graisse qui est dormante dans votre ventre, eh bien elle est dangereuse pour la santé, elle est souvent considérée comme hautement inflammatoire et elle peut donc emmener d’autres problèmes de santé beaucoup plus sérieux. Comme on va le voir le diabète, des maladies cardio-vasculaires, et cetera. Et donc il faut absolument tout faire pour se débarrasser de cette graisse viscérale et retrouver un ventre plat, on va en parler donc en détails tout de suite. Juste avant de démarrer, je viens justement de créer une nouvelle série de vidéos en 3 épisodes qui vous expliquent comment retrouver un ventre plat.

C’est une série assez complète que donc j’ai pas mis sur YouTube parce qu’il y avait beaucoup de contenu et je voulais vraiment que ce soit réservé à des gens motivés, donc c’est une série de vidéos gratuites. N’hésitez pas à aller la voir, je vais vous expliquer en détails donc du coup pourquoi avoir un gros ventre et pourquoi des problèmes au niveau du ventre en particulier c’est dangereux pour la santé. Pourquoi justement, beaucoup de conseils qu’on trouve sur internet sont bidons, et qu’est-ce qu’il faut vraiment faire pour retrouver un ventre plat. Et surtout dans le 3ème épisode je donnerai des techniques concrètes pour retrouver un ventre plat rapidement. Si vous êtes intéressé, je vous mets le lien dans la description de la vidéo, c’est le premier lien qui apparaît. Et je mets aussi le lien dans la fiche ici, n’hésitez pas à cliquer, c’est gratuit.

Et moi je vous retrouve du coup juste derrière. Donc la graisse viscérale comme je vous l’expliquais en introduction, elle est un peu vicieuse car elle est pas forcément toujours visible. Et cette graisse elle est particulièrement dangereuse. Déjà quand on va en avoir trop, ça va être visible. C’est ce que j’expliquais en introduction. Et on va donc avoir un gros ventre. Comment on peut savoir qu’on arrive dans des zones un petit peu rouges ? Comment on peut savoir qu’on sort du cadre simple, on a juste un petit peu de brioche on va dire et au cas où ça commence vraiment à devenir problématique. Eh bien pour les femmes, le tour de taille supérieur à 89 cm est problématique, et pour les hommes c’est un tour de taille supérieur à 102 cm. Où là on franchit vraiment des zones vraiment pas cool et un peu dangereuses. Donc j’explique tous les risques qu’il y a à avoir un trop gros ventre dans ma série de vidéos gratuites que j’ai présenté en introduction. Mais rapidement, qu’est-ce qu’il va y avoir comme problèmes majeurs ? Tout d’abord de l’inflammation, puisqu’en fait on considère que la graisse viscérale libère beaucoup de toxines, notamment des molécules pro-inflammatoires qui sont relativement dangereuses puisque l’inflammation quand elle est chronique c’est la mère de beaucoup de pathologies comme par exemple justement des risques de diabète de type 2, des maladies cardio-vasculaires, des maladies neurodégénératives comme Alzheimer, mais aussi des risques comme des AVC et le cancer.

Donc justement dans cette vidéo, on va voir comment se débarrasser de cette graisse viscérale par des techniques simples, des techniques qui vont jouer sur le style de vie. Et si vous les appliquez correctement, vous aurez forcément des résultats. Le premier point, c’est un point que j’aborde très souvent, ça va être de diminuer drastiquement sa quantité de glucides, et en particulier des glucides raffinés. Vous savez que quand on consomme trop d’énergie, l’énergie en excès, elle va être stockée sous forme de graisses. C’est le meilleur moyen qu’a trouvé le corps depuis la nuit des temps pour avoir une réserve en cas de disette, en cas de manque de nourriture. Lorsqu’on apporte trop de nourriture, le corps n’aime pas le gâchis, n’aime pas ce qui est perdu donc il va stocker pour plus tard. Et aujourd’hui la plupart de l’énergie qu’on a est amenée sous formes de glucides, notamment de glucides à indice glycémique élevé.

Et de glucides raffinés. Donc une alimentation qui va être pauvre en glucides va permettre déjà de forcer votre corps à puiser dans ses réserves et donc à diminuer la masse grasse que vous avez dans le ventre. Vous pouvez aller vers un cas un peu plus extrême qui est le régime cétogène qui permet de forcer le corps absolument à aller dans ses réserves.

C’est un mode un petit peu extrême que je ne conseillerais pas forcément aux gens qui n’ont pas l’habitude ou qui n’ont pas encore mis en pratique juste pour tester ce genre d’alimentation. Mais clairement l’alimentation cétogène a de très grands bénéfices sur la masse grasse corporelle et je vous encourage à tester sur une courte période pourquoi pas pour voir déjà si ça peut avoir des bénéfices sur votre santé. Le deuxième point, c’est quand on consomme moins de glucides, ça va être de consommer plus de protéines. Les protéines ont l’avantage d’être rassasiantes, d’apporter de l’énergie sans avoir d’effets secondaires comme on peut l’avoir avec les glucides par exemple. Donc tout ce qui va être viande blanche, poisson gras, tout ce qui va être aussi protéine végétale, autour du quinoa, du sarrasin et pourquoi pas de légumineuses si elles sont trempées pour enlever les anti-nutriments.

Ça pourrait déjà être une très bonne source de protéines. Donc on diminue les glucides et on augmente les bonnes protéines, et là déjà les bons effets qui apparaissent. Le troisième point, ça va être de diminuer sa consommation d’alcool. Vous connaissez la notion d’abdos Kro, c’est les gens qui consomment beaucoup de bière vont avoir tendance à avoir cette petite brioche qui est bien connue des gros buveurs de bières. Eh bien, c’est pas une légende, c’est absolument pas infondé, au contraire. Oui, les abdos Kro ça existe, quand on consomme beaucoup trop d’alcool, eh bien ça crée de la masse grasse. C’est évident. J’avais déjà fait une vidéo sur pourquoi l’alcool fait grossir, donc en deux mots c’est parce que l’alcool est traité en tant que priorité par le corps, donc il va venir prendre les réserves du corps en top priorité. Donc clairement, si vous consommez régulièrement de l’alcool, si vous consommez voilà 1, 2, 3 verres par jour, oui là vous allez créer de la graisse viscérale à vitesse grand V.

Donc c’est absolument quelque chose qu’il va falloir diminuer. Le 4ème point, ça va être de diminuer absolument les graisses trans. Les graisses trans, au-delà du fait qu’elles sont pas bonnes pour la santé sont connues pour créer de la graisse viscérale, et ce de façon relativement rapide. Alors pour ça en fait j’avais récupéré une étude sur le sujet où des chercheurs avaient étudié sur des singes l’impact des graisses trans sur la santé. Donc ils avaient créé deux groupes de singes, un qui suivait un régime à peu près normal et l’autre qui suivait le même régime mais avec des graisses trans à la place de graisses bonnes pour la santé. Et au bout de 6 ans, le groupe de singes qui consommait des graisses trans a eu 33% de graisses viscérale en plus que le groupe témoin. Donc c’est énorme. 33% de graisse viscérale juste parce qu’ils consommaient des graisses trans. Donc ça vous dit à quel point graisse trans égal création de graisse viscérale. Le point numéro 5, ça va être de faire attention à votre intestin, je vais en parler dans les prochains jours car je vais faire d’autres vidéos sur le sujet, mais déjà faire attention à votre intestin.

Si votre intestin est en mauvais état, eh bien il va se passer beaucoup de choses de mauvais au niveau de votre ventre. Par exemple votre microbiote, j’en parle très souvent sur cette chaîne. Le microbiote ultra important pour votre santé en général et pour votre santé intestinale en particulier. Donc là j’ai trouvé une étude sur des Japonais qui avaient donc de la graisse viscérale et qui ont été traités pendant 12 semaines avec un lactobacillus, donc qui est un probiotique de bonne qualité. Là aussi on a montré sur ce groupe d’études, que ceux qui consommaient le lactobacillus avaient 8,5% de graisse viscérale en moins par rapport au groupe témoin.

Et d’ailleurs quand ils ont arrêté de prendre du lactobacillus, la graisse viscérale est revenue. Donc ce qui montre bien que quand on a un microbiote en bonne santé, en bon état, le système digestif marche bien, le système hormonal aussi marche bien, c’est très lié. Et donc votre santé est améliorée, et donc vos marqueurs de bonne santé sont améliorés aussi.

Le point numéro 6, ça va être bien sûr de faire de l’activité physique. Vous pouvez pas perdre de la graisse si vous restez dans votre canapé toute la journée. Même en mangeant mieux, il est clair qu’en se bougeant les fesses on va avoir une dépense calorique qui va permettre de piocher dans ses réserves. Donc là aussi on montre que par exemple la combinaison de cardio modéré à intense en combinaison avec une activité physique de type force, permet d’avoir la meilleure combinaison possible pour forcer le corps à puiser dans ses graisses, donc par exemple des activités de type HIIT associé à de la musculation, c’est parfait.

Mais si déjà vous pouvez faire de la marche à pieds, ou du vélo, de la natation, c’est déjà mieux que rien. Et dans tous les cas si vous faites des sports plutôt doux, essayez de varier le rythme, de jamais être sur le même rythme linéaire. Essayez de faire des accélérations, de ralentir, de ré-accélérer.

C’est là où justement vous allez forcer votre système, votre métabolisme à piocher un petit peu dans ses réserves. Parce que quand on est toujours à la même allure, eh bien il ne se passe pas grand chose, les réserves sont beaucoup moins vidées. Ça c’est clair, c’est le principe de l’interval training où on varie comme ça les variations de rythme. Et le point numéro 7 pour revenir sur l’alimentation, c’est d’essayer le jeûne intermittent, c’est-à-dire en fait de ne pas consommer de nourriture pendant un laps de temps donné. Ça donne de très bons résultats, et là aussi ça se montre très simplement, c’est-à-dire que si jamais vous sautez un repas, eh bien vous obligez votre corps à aller piocher dans ses réserves, vous améliorez votre résistance à l’insuline, vous améliorez votre résistance à pas mal de choses finalement puisque comme je l’avais expliqué aussi dans une autre vidéo, vous avez la leptine qui est donc une hormone sécrétée par les cellules graisseuses, et les gens qui ont beaucoup de graisse viscérale vont avoir tendance à avoir justement beaucoup de leptine de sécrétée.

Donc au final de créer de la résistance à la leptine. Donc quand on a à la fois une résistance à la leptine et de la résistance à l’insuline, eh bien c’est là justement qu’on va avoir beaucoup de problèmes pour perdre du gras. Donc le jeûne intermittent, c’est simplement que vous sautez un repas, soit par exemple le petit déjeuner ou le repas du soir. C’est comme vous voulez suivant votre emploi du temps et vos préférences. Et pendant donc 16 heures, vous ne mangez pas. Alors du coup le plus simple justement, c’est le petit déj ou le repas du soir, comme ça vous pouvez compter la nuit.

C’est plus facile, si par exemple vous sautez le repas du soir, eh bien vous avez du coup un laps de temps entre la fin du repas du midi et le petit déjeuner, qui doit être d’au moins 16 heures. Donc si vous mettez déjà tout ça en place, vous aurez forcément des résultats, et justement dites-moi en commentaires est-ce que vous vous avez de la graisse viscérale, est-ce que vous pensez avoir un petit peu trop de bidon ? Et est-ce que vous avez envie de tester ces méthodes ? Qu’est-ce que vous avez testé pour perdre du ventre ? Dites-moi ça en commentaires, ça m’intéresse. Et n’oubliez pas de demander votre accès à ma série de vidéos gratuites pour justement comment perdre du ventre, et comment retrouver un ventre plat. Je vous mets le lien juste ici, vous avez juste à cliquer sur la petite icône qui vient d’apparaître.

C’est aussi le lien qui est dans la description de la vidéo, c’est le premier lien. N’hésitez pas à cliquer dessus, moi je vous retrouve juste derrière pour vous expliquer tout ça sur une série de 3 vidéos gratuites. D’ici là prenez soin de vous, et à bientôt pour de prochaines vidéos ! Tchao !.

As found on YouTube